Image SEO : optimisez votre référencement dans Google Images

Référencement Naturel

L’optimisation du référencement naturel de votre site ou de vos articles de blog passe généralement par un travail réalisé sur les textes. Il convient alors de travailler une thématique relative à votre expertise en déterminant le mot clé qui sera vecteur et porteur de trafic. L’objectif est d’attirer les utilisateurs vers votre page ou site web et de répondre au mieux à leurs recherches en remontant dans les premiers résultats des moteurs de recherche. 

Mais saviez-vous qu’il est également important de travailler le référencement de vos images pour booster votre référencement naturel ?

En effet, Google Images représentait 22,6 % du trafic mondial en février 2018* (*selon la dernière étude de Google), et ce chiffre ne cesse de croître depuis. 

Souvent utilisé pour des recherches dans le domaine du retail, Google Images représente pourtant une réelle opportunité de trafic pour tous les domaines d’activité, que vous possédiez un site e-commerce ou vitrine ! 

Image SEO - référencement naturel Google Image

Image SEO : les bonnes pratiques pour renforcer l’expérience utilisateur 

1/ Le titre de l’image 

Sur WordPress, une fois votre image chargée sur le backoffice, vous avez la possibilité d’y ajouter du contenu permettant de travailler le SEO de votre image. 

La première chose à faire est de compléter la balise titre. Cette balise correspond au texte qui s’affiche au survol sur une image, autrement dit l’infobulle. C’est tout simplement le titre de votre image. Il apporte une information complémentaire à l’utilisateur et renforce ainsi l’expérience utilisateur. Ce dernier est pris en compte par l’algorithme de Google pour positionner les différents sites web sur une requête.

Ce titre doit être descriptif et contenir le mot clé travaillé dans votre page. Par ailleurs, on vous recommande d’ajouter dans chaque titre le nom de votre entreprise pour référencer l’ensemble de vos images sur votre nom de société.

COJT conseil - référencer ses images - SEO Google Image

2/ La légende de l’image 

La légende correspond à la description de votre image. Elle permet d’apporter du contexte et des informations complémentaires à l’utilisateur ainsi qu’à l’algorithme de Google. 

Vous pouvez ainsi y placer votre mot clé et des termes synonymes. De plus, c’est le bon endroit pour placer les crédits photos !

3/ Une image en rapport avec le contenu de votre page 

Cela paraît évident mais la cohérence est la clé en référencement naturel. Soyez le plus précis possible et illustrer votre texte avec si possible des images que vous avez réalisées. 

Quoi de mieux que de parler de votre expertise en montrant des réalisations que vous avez effectuées chez vos clients ? Vous apporterez ainsi une preuve de votre savoir-faire et gagnerez la confiance de potentiels clients.

Vous êtes un transporteur ? Montrez des photos de vos chauffeurs-livreurs réalisant une livraison.

4/ Optimisez le placement de vos images

En fonction du contenu de votre page, placez vos images en fonction de vos paragraphes pour illustrer au mieux votre propos. 

Vos images doivent être sources de valeur ajoutée en donnant des informations complémentaires. 

Par ailleurs, certaines images ou médias seront certainement plus importants que d’autres pour la compréhension de votre texte. Pensez alors à insérer le plus haut possible dans votre page ces images. 

Par exemple, une infographie travaillée, un schéma explicatif, des photos de réalisations auront tout intérêt à figurer en bonne place dans votre page par rapport à des images d’illustration issues de banques d’images.

L’optimisation technique de vos images pour améliorer votre référencement naturel

1/ Le nom de l’image 

On ne le répétera jamais assez mais si vous souhaitez remonter dans les résultats de recherche de Google Images, la première étape, et peut-être la plus importante, est de correctement nommer vos images avant même le chargement sur le site.

Alors, on oublie les : “img70986890.png” qui n’apportent aucune information pour Google et qui ne pourront pas vous référencer.

Le nom de votre image doit comporter les éléments suivants : description de votre photo (entre 2 à 4 mots) et le nom de votre entreprise. 

Petite astuce, utilisez plutôt les tirets du milieu « – » que l’underscore « _ » pour une meilleure interprétation du nom par Google.

Le SEO de votre image sera ainsi optimisé et cela boostera votre référencement naturel. 

2/ La balise alt

La balise alt ou attribut alt correspond au “texte alternatif” de votre image. Cet attribut doit être complété pour : 

  • reconnaître les images au sein de votre page et donc de pouvoir les référencer sur le moteur de recherche Google Images.
  • améliorer l’accessibilité de votre site web. En effet, cet attribut permet aux malvoyants d’avoir l’information nécessaire à la bonne perception et compréhension de votre image.
  • la balise alt vient remplacer une image si cette dernière ne s’affiche pas correctement (mauvaise connexion, problème de chargement de la page).

Pour optimiser cette balise, c’est très simple, il faut compléter cette balise en y ajoutant des mots clés permettant de décrire votre image.

3/ Le format de l’image 

Il existe plusieurs formats d’images plus ou moins adaptés au web. Comment s’y retrouver et choisir le format le plus adéquat ? Suivez le guide : 

Le format JPEG

C’est le format le plus utilisé sur le web. Il est à privilégier pour les visuels colorés ou possédant plusieurs nuances de gris mais il n’est pas adapté si votre image comporte des fonds transparents.

Le format PNG

A privilégier pour les photos qui ont besoin d’une bonne résolution et qui possèdent des fonds transparents comme vos logos, des schémas, des infographies. 

Le format GIF

Envie d’agrémenter votre site ou votre blog d’images animées ? Ce format est celui qu’il vous faut. Attention cependant au poids de votre Gif qui pourrait ralentir le chargement de votre page.

Gif - référencement naturel images Google

4/ L’optimisation du poids et de la taille des images

Dernier point et non des moindres pour améliorer votre référencement naturel : le poids et la taille des fichiers que vous importez sur votre site web !

Ces 2 critères s’ils sont bien maîtrisés permettent de ne pas surcharger vos pages et donc d’améliorer le chargement de vos pages web. Ce dernier point est pris en compte par les moteurs de recherche pour classer les résultats de recherche. Plus votre site se charge rapidement, plus vous marquez des points dans la course à la position 0 ou 1 sur Google.

La taille de l’image dépendra de l’emplacement de votre média au sein de la page. Si vous partez sur un bandeau pleine page ou sur des images sous forme de vignettes vous n’avez pas besoin que vos images soient de la même taille. Avant même de charger votre photo sur votre site web, vous pouvez ainsi redéfinir sa taille. 

Un nouveau format a fait son apparition depuis quelques années, le Webp, permettant de réduire le poids des images de 25 à 30%. Ce format permet de conserver une bonne qualité d’image selon le type de compression que vous réalisez. Néanmoins, certains navigateurs comme Safari ne supportent pas ce format et n’affichent pas les images Wepb. Alors assurez-vous que le rendu est optimal sur différents navigateurs.

Dernier point, une photo prise avec un appareil photo ou un téléphone dernière génération et vos photos risquent de peser lourd. Pas de panique, de nombreux outils existent pour compresser les images et ainsi réduire le poids de vos photos comme jpeg-optimizer et Compressor

Vous souhaitez travailler votre référencement naturel et les images SEO de votre site web et pages de blog ?

Chez COJT, nous maîtrisons les outils et les codes du web pour un référencement efficace ! Discutons-en autour d’un café !

Menu