Comprendre l’algorithme LinkedIn en 2021

Réseaux Sociaux

Vous l’avez sûrement déjà remarqué, sur LinkedIn, les personnes ou pages avec qui vous interagissez le plus (collègues, partenaires, amis, page entreprise,…), apparaissent toujours en premier dans le fil d’actualité. Ce n’est pas un hasard, l’algorithme LinkedIn choisit pour vous le contenu à afficher en fonction de votre activité. 

Si vous vous posez la question de savoir comment l’algorithme identifie les contenus qui intéressent vraiment les utilisateurs, vous êtes au bon endroit ! 

Comment fonctionne l’algorithme LinkedIn ?

Tout d’abord, lorsque vous publiez un post, LinkedIn va analyser son contenu, les mots-clés qu’il contient et les personnes/pages mentionnées. Grâce à ça, l’intelligence artificielle de l’algorithme va décider si le post est pertinent et à qui le diffuser. 

Désormais, les interactions ne vont plus être le seul indicateur pour mesurer l’efficacité d’une publication. Une fois le post en ligne, LinkedIn va analyser deux facteurs pour évaluer la qualité de la publication : le taux d’engagement et le “Dwell time”. 

Le taux d’engagement 

Lorsque vous publiez du contenu sur vos réseaux sociaux, votre objectif est de gagner en visibilité et notoriété, pas vrai ? Le taux d’engagement est le meilleur indicateur pour mesurer l’efficacité de vos posts. 

Lorsque vos relations professionnelles vont interagir avec vous ou votre page entreprise par le biais de likes, commentaires ou partages, elles créent ce que l’on appelle de l’engagement

L’algorithme LinkedIn va prendre en compte ces interactions pour définir si oui ou non, il va faire apparaître votre publication dans les fils d’actualités de vos abonnés/relations. Les commentaires/partages/j’aime de vos relations et les réponses à celles-ci ne sont donc pas à négliger !

 

Qu’est-ce que le dwell time ?

Le dwell time est une notion importante à comprendre dans l’élaboration de votre stratégie de contenu, il peut être assimilé au “temps de séjour” sur le post. 

En bref, cela signifie que si vos abonnés/relations passent du temps sur votre publication, LinkedIn va en déduire qu’elle est intéressante et qu’elle peut plaire à d’autres personnes ayant les mêmes centres d’intérêts. D’où l’intérêt de d’introduire l’ensemble de vos posts.

COJT - Algorithme LinkedIn - Dwell time

Comment LinkedIn mesure la qualité d’une publication ? 

Lorsque vous publiez : l’algorithme LinkedIn va évaluer la qualité de votre publication: il va la tester dans le fil d’actualité pour étudier le taux d’engagement. S’il est bon, il va booster la visibilité de votre post, sinon, il va le délaisser au profit d’autres contenus susceptibles d’intéresser plus de personnes.

Mesure de la qualité d’un post

Comme c’est le cas sur d’autres réseaux sociaux comme Facebook ou Twitter, LinkedIn n’apprécie pas l’import de liens externes dans une publication (ex : vidéo YouTube, article de blog). Il considère que le contenu n’est pas natif de la plateforme et ne va pas le prioriser face à d’autres contenus plus pertinents. 

On pourrait croire qu’ajouter le lien souhaité en commentaire nous aidera à contourner l’algorithme, mais que nenni, ça ne fera qu’empirer la situation. L’idéal est donc de publier directement vos contenus (vidéos, articles, etc) sur la plateforme LinkedIn afin de bénéficier pleinement de la visibilité offerte par l’algorithme. 

Taguer vos collègues ou relations professionnelles dans vos posts est une bonne chose, mais il ne faut pas en abuser. En taguant la France entière dans vos posts, vous risquez de spammer vous-même votre contenu. C’est dommage… 

Pré-requis pour un post jugé de qualité par l’algorithme LinkedIn : 

  • Faciliter la lecture de votre post en aérant le contenu et en l’adaptant au mobile.
  • Inciter vos relations à commenter en posant une question
  • Utiliser des mots-clés cohérents qui vont faire réagir votre cible 
  • Utiliser des hashtags en cohérence avec le sujet (attention à ne pas en abuser : 2-3 maximum) 

En bref, comment se démarquer face à l’algorithme LinkedIn ? 

Créez des posts engageants, pensez d’abord à votre cible et à ce qu’ils souhaitent voir apparaître sur le réseau social. Si l’engagement sur vos posts est fort et que vos relations passent du temps sur celui-ci, votre post sera jugé de qualité par l’algorithme. Et donc, vous gagnerez en visibilité ! 

De plus, l’algorithme LinkedIn change continuellement, une mauvaise pratique d’aujourd’hui peut en devenir une mauvaise demain. Restez donc informés !

Alors, si vous souhaitez faire de LinkedIn votre nouveau partenaire business, pensez à adopter les bonnes pratiques sur le réseau, ou encore à vous faire former par COJT !

Menu